Le Wing Tsun et les femmes


Le Wing Tsun est un art martial idéal pour l'autodéfense des femmes car il n'est pas basé sur
la force physique. Il est bien connu qu'un agresseur recherche toujours une victime d'apparence
timorée ou peu sûre d'elle et faible physiquement. Il est probable qu'une telle personne
n'offrira que peu de résistance lors d'une agression, tant sur le plan physique que psychologique.
L'enseignement du Wing Tsun s'effectue en groupes mixtes afin de familiariser les femmes dès le début avec une situation où la force de l'agresseur est supérieure. Chaque nouvelle technique est expliquée en détail et l'entraînement prend en considération la condition physique de chaque personne. A travers des répétitions fréquentes en groupe et avec des partenaires différents, les réactions de défense deviennent de plus en plus naturelles et vont permettre une défense spontanée et efficace.
femmes
femmes

femmesMythe et réalité

L'idée reçue qui veut qu'une femme, notamment lors d'une agression sexuelle, pourrait limiter les conséquences et la violence d'une attaque en se laissant faire et en n'opposant pas ou peu de résistance est à remettre en cause. Bien au contraire, beaucoup d'études ont montré que les femmes qui se faisaient agresser dans les grandes villes avaient plus de chance de s'en sortir sans atteinte grave à leur intégrité physique si elle se défendaient énergiquement face à leur agresseur. Celui-ci, croyant d'abord avoir à faire à une proie facile et sans défense, se retrouve ensuite confronté à une opposition forte et physique, ce qui lui fait abandonner le plus souvent son attaque pour aller chercher une autre victime plus facile à intimider et à soumettre. Il est à noter que l'on entend ici par opposition énergique une défense physique à l'aide de coups, giffles, griffes, etc. car de simples paroles, même très fermes ne suffisent pas souvent à repousser un agresseur décidé.

 



Valid XHTML 1.0!